Posted by: Dr. Y. | September 30, 2009

Félix Moumié: Un independantiste Camerounais

Felix Moumie

Felix Moumie

Charité bien ordonnée commence par soi-même!” Il est enfin temps que je parle d’un des pères de la nation camerounaise, d’un unique indépendantiste qui s’est battu pour la libération de son pays, et qui a été lâchement assassiné en Suisse (empoisonné) par les services secrets Français: Felix-Roland Moumié! C’est en 2006, que nous decouvrons pour la première fois, l’histoire ou plutôt un bref sommaire relatant les derniers jours de cet indépendantiste à travers un documentaire intitulé “L’assassinat de Felix Moumié- L’Afrique sous contrôle,” réalisé par Frank Garbely.

Les leaders de l'UPC: Ruben Um Nyobe, Felix Moumie, et Ernest Ouandie

Les leaders de l'UPC: Ruben Um Nyobe, Felix Moumie, et Ernest Ouandie

Felix Moumié, médécin de formation (chirurgien d’ailleurs), deviendra le leader de l’Union des Populations du Cameroun (UPC) après l’assassinat de Ruben Um Nyobé. Il menera bien le parti et sera assassiné à son tour, empoisonné dans un restaurant de Genève en Suisse. Dans le documentaire que vous verrez ci-dessous, faites attention de ne pas etiquetter Moumié. La chose qui me fait vraiment mal quand je vois ce documentaire, c’est sa veuve, Marthe Ekemeyong Moumié qui pleure et réclame que lumière soit faite sur la mort de son mari, et surtout que son corps lui soit remis afin qu’il puisse être enterré dans son pays natal, le Cameroun.

Marthe Ekemeyong Moumie

Marthe Ekemeyong Moumie

La chose qui me fait encore plus mal, c’est de savoir que cette dame qui s’est battue pour que la mémoire de son mari soit célébrée fut violée et assassinée au début de l’année (Janvier 2009) à Ebolowa!  Pourquoi ce crime ignoble? Qu’est-ce-qu’une pauvre dame inoffensive peut-elle faire à qui que ce soit? Comme quoi il y a encore certaines choses qui méritent d’etre déterrées, et il est important que les Camerounais connaissent leur histoire. Une chose est sûre et certaine, je lève mon chapeau à cette dame qui mérite de faire partie des annales des femmes fortes du continent Africain.

N’oubliez pas de regarder les parties suivantes 2 et 3 (Felix Moumie Part 2, Felix Moumie Part 3)

N’oubliez pas d’aller contribuer sur Wikipedia… la page sur Moumié est presque vide! Felix Moumié sur Wikipedia


Responses

  1. […] Ahidjo.  However, others in the UPC continued with the struggle within the country and abroad.  Félix Moumié, Um Nyobé ’s successor, was poisoned with thallium on 3 November 1960 in Geneva by a French […]

    Like

  2. […] thus allowed him to escape all the police controls.  He then took refuge in British Cameroon, with Moumié, Ouandié, and other leaders and activists chased by the French colonial administration.  In July […]

    Like

  3. […] is considered a national hero in Cameroon, however he is not as well-known as Ruben Um Nyobé, or Felix-Roland Moumié, or even his alter ego on the western front of Cameroon, Ernest Ouandié.  Like those three, he […]

    Like

  4. […] were empty words… I have the obligation, no the duty, to think of my elders: Ruben Um Nyobe, Felix Moumié, Abel Kingué, Osendé Afana (who was Cameroon’s first PhD in economics), Ernest Ouandié, […]

    Like


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Categories

%d bloggers like this: