Discours de Sarkozy à Dakar: le Début de la Recolonisation?

Nicolas Sarkozy, by Zapiro (source Grigrinews.com)
Nicolas Sarkozy, by Zapiro (source Grigrinews.com)

Avec les élections présidentielles en France, et surtout après le renversement des gouvernements légitimes et légaux de la Côte d’Ivoire et de la Libye par la France sous le commandement de Sarkozy, j’ai décidé de re-poster ici le discours de Sarkozy à Dakar le 26 Juillet 2007.  Il admet la faute historique de la colonisation, tout en rappelant ses “aspects positifs.” Mais la faute semble s’arrêter au lendemain des indépendances. Comme si, depuis 50 ans que les anciennes colonies françaises ont accédé à “l’indépendance”, la politique menée par la France, l’action de son armée, de ses services secrets, de ses entreprises n’avaient pas façonné l’Afrique contemporaine.  Si nous savions ce que nous savons aujourd’hui à ce moment-là, peut-être aurions-nous réagit différemment face au pillage de la Côte d’Ivoire et Libye?  Qu’à cela ne tienne, vous verrez dans son discours l’ampleur du cynisme, soif du pouvoir, racisme, condescendance, et mépris de l’Africain. Vous verrez aussi qu’il était déjà clair a ce moment-là, bien avant la chute financière de Wall Street, et de la zone Euro, que la recolonisation de l’Afrique avait commencé… L’ecrivain Achille Mbembe en fait une critique, et plutard aussi dans le Messager du 10 Août 2007.  Pour l’intégrale du discours, cliquez ici: Discours de Sarkozy a Dakar.

=========

Le pillage de l'Afrique
Le pillage de l’Afrique

“Je ne suis pas venu effacer le passé car le passé ne s’efface pas.
Je ne suis pas venu nier les fautes ni les crimes car il y a eu des fautes et il y a eu des crimes.
Il y a eu la traite négrière, il y a eu l’esclavage, les hommes, les femmes, les enfants achetés et vendus comme des marchandises. …
Et l’homme noir qui éternellement « entend de la cale monter les malédictions enchaînées, les hoquettements des mourants, le bruit de l’un d’entre eux qu’on jette à la mer ». Cet homme noir qui ne peut s’empêcher de se répéter sans fin « Et ce pays cria pendant des siècles que nous sommes des bêtes brutes ».[…]

Le colonisateur est venu, il a pris, il s’est servi, il a exploité, il a pillé des ressources, des richesses qui ne lui appartenaient pas. Il a dépouillé le colonisé de sa personnalité, de sa liberté, de sa terre, du fruit de son travail. […] Continue reading “Discours de Sarkozy à Dakar: le Début de la Recolonisation?”